Vos vêtements sont usés ? trop petits ? plus à votre goût ?
Ils prennent de la place dans les placards mais vous ne savez qu’en faire ?

Des Points d’Apport Volontaire de Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sont à votre disposition à proximité de chez vous.

Les 9 déchèteries réparties sur le territoire du SICTOM Nord Allier sont équipées de colonnes accueillant les textiles des usagers.

Vous trouverez également des colonnes pour les textiles dans plusieurs autres lieux sur le territoire.

Trouvez le point de collecte le plus proche

Pour trouver le point de collecte le plus proche de votre domicile ou de votre lieu de travail, rendez-vous sur www.lafibredutri.fr/je-depose

Que peut-on y apporter ?

Les vêtements et les chaussures que vous ne portez plus, le linge de maison dont vous n’avez plus l’usage, les peluches, la maroquinerie. Les articles apportés peuvent être usés mais pas humides ni souillés. Ils seront recyclés pour faire de nouveaux produits ! Les articles propres seront revendus à moindre prix.

Recycler les TLC, en quoi ça consiste ?

C’est récupérer les matières composant les articles usagés par des procédés mécaniques et/ou industriels.

Image

Les chiffons d’essuyage

Les chiffons industriels ou ceux commercialisés comme chiffons ménagers proviennent de vêtements ou de linge majoritairement en coton, que l’on lave, débarrasse des « points durs » (fermetures, agrafes, boutons, etc.) que l’on coupe à un certain format. Ils sont utilisés par l’industrie pour nettoyer les pièces et les machines.

Les matières premières secondaires

Les TLC usagés peuvent être déstructurés par effilochage (retour à l’état de fibres plus ou moins longues), broyés (en fibres courtes ou granulats) ou découpés (en lanières ou morceaux). Leur devenir dépend alors de la matière qui les compose, par exemple :

  • Elle peut être réutilisée en filature. Autrement dit, ces fibres peuvent être réintégrées dans de nouveaux tissus.
  • Elle entrera dans la fabrication d’articles textiles non tissés (isolants, rembourrage, etc.).
  • Elle sera utilisée en mélange avec d’autres matériaux pour des applications variées (en tant que charge dans le béton ou les matériaux plastiques, éléments de composition décorative par flocage).

La recherche et développement a encore de nombreuses possibilités à explorer.

Retrouvez plus d’infos sur la valorisation des textiles 

Les textiles doivent être placés propres et secs dans un sac de 30 L maximum et les chaussures liées par paires.

En revanche, ne déposez pas les textiles ayant servi aux travaux ménagers, bricolage, parfois souillés par des produits chimiques, des graisses qui les rendent invendables et non valorisables. Ils doivent être mis à la poubelle ou directement en déchèterie.

À savoir

Retrouvez les consignes et les bons gestes à adopter pour faire durer encore plus longtemps vos textiles : www.lafibredutri.fr/je-trie

Les conteneurs sont vidés régulièrement par l'opérateur qui les a mis en place, c'est un service offert à titre gratuit pour les collectivités. Il se finance par la revente des textiles de seconde main ou le recyclage des TLC déposés. Certains opérateurs utilisent leurs revenus pour d'autres actions sociales ou reversent des fonds aux associations dont ils sont partenaires. Dans tous les cas, le développement de la collecte crée de l'embauche dans la filière, notamment pour les personnes en difficulté au regard de l'emploi.