Ces déchets sont concernés par la collecte sélective soit au porte-à-porte soit en apport volontaire.

Une fois collectés par les agents du SICTOM Nord Allier, les papiers et emballages en plastique, métal, carton sont déposés dans le centre de tri départemental pour être triés et envoyés vers des usines de recyclage ou de valorisation énergétique.

En 2018, 4092 tonnes ont été collectées puis séparées par matière dans le centre de tri, soit 48,4 kg/habitant, dont 471,5 tonnes d’erreurs de tri (5,6 kg/hab).

Bon à savoir

En 2018, une tonne d’emballages et papiers coûte 10 €/habitant.

Le verre

Il fait partie des emballages recyclables, mais ce dernier ne doit pas être déposé dans le bac/sac ou colonne jaune : des colonnes réparties sur l’ensemble du territoire lui sont dédiées.

À savoir :
1 tonne de verre coûte 1 €/habitant alors que beaucoup le jettent encore avec les ordures ménagère à 55€ la tonne/habitant !!
4 % des ordures ménagères collectées par le SICTOM Nord Allier sont composées de verre recyclables soit 830 tonnes de verre soit une dépense par habitant de 830t x 55€ = 45 650€ qui pourrait être évitée.

Les emballages

Les emballages à déposer dans la colonne, le bac ou le sac jaune comprennent TOUS les emballages : bouteilles, flacons, pots, barquettes, films, sachets en plastique, boîtes de conserve, canettes, bombes aérosols, barquettes et capsules de café, briques alimentaires, boîtes et petits emballages en carton. Tous ces emballages doivent être bien vidés sans être lavés.

100 % des emballages triés sont valorisés.

Chaque matériau d’emballage a une filière de valorisation qui lui est propre.

Le recyclage des emballages permet d’économiser des matières premières : minerai de fer, minerai de bauxite, charbon, pétrole, bois, gaz naturel. La matière redevient une matière.

Certains emballages triés aujourd’hui sont valorisés énergétiquement. Ils partent à l’incinération et produisent de l’énergie. En effet, les emballages, dits complexes (aluminisés, composés de plusieurs matières, etc.), posent encore des problèmes de recyclage. Mais il est important de les trier pour avoir un gisement et ainsi permettre aux industriels de travailler le recyclage de ces emballages. Car l’objectif est d’avoir 100 % des emballages recyclables.

Recyclage du plastique

Les bouteilles, flacons, barquettes en plastique vont être découpés en paillettes puis transformés en granulés pour devenir la matière première recyclée utilisée pour fabriquer des tuyaux, des salons de jardin, des vêtements, de nouvelles bouteilles…

Recyclage de l'acier et de l'aluminium

Les canettes et les boîtes de conserve en acier vont être refondues, pour refaire des produits en acier. L’acier est recyclable à l’infini.

Les aérosols, les boîtes de conserve ou les barquettes en aluminium vont être délaqués et refondus. L’aluminium ainsi récupéré va être utilisé pour faire des cadres de vélo. L’aluminium est recyclable à l’infini.

Recyclage du papier et du carton

100 % des papiers sont recyclés.
Tous les papiers, journaux, magazines, enveloppes (avec ou sans fenêtres)… doivent être déposés dans les contenants de tri.

Le papier trié par les habitants transite via le centre de tri avant d’être envoyé vers une usine de recyclage.

Sur place, les journaux-magazines sont mélangés à l’eau, débarrassés de leurs impuretés et désencrés afin de produire de la pâte à papier puis de nouveaux journaux-magazines. Recycler les journaux et magazines permet d’économiser les matières premières comme le bois, le pétrole.

Le carton des briques de soupes ou de jus d’orange va être réutilisé pour faire du papier absorbant, du papier toilette…

Le petit carton d’emballages redeviendra du carton pour faire des boîtes à œufs par exemple.

Et les emballages dits complexes sont quant à eux valorisés énergétiquement. Ils partent à l’incinération et produisent de l’électricité, transformée en énergie, chauffage, etc.

Recyclage du verre

100 % des emballages en verre sont recyclables et à l’infini.

Le verre est le matériau idéal car il se recycle à 100 % et à l’infini : pour fabriquer une bouteille en verre, il suffit d’une bouteille en verre.

Le tri du verre est le même pour tout le monde : direction la colonne à verre pour y déposer bouteilles, pots, bocaux, flacons de parfum. Vides et sans bouchon, bien évidemment.

En 2018, 2605 tonnes de verre ont été collectées puis transportées vers des usines de recyclage, soit 30,8 kg/habitant.