Contactez le SICTOM
04 70 46 77 19

RD 779 "Prends-y-garde"
03230 CHÉZY

Actualités

Aide à l'acquisition : protections féminines

Aide à l'acquisition : protections féminines

Envie de passer au durable ?

Dans le cadre de son programme Local de Prévention de Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA), et pour répondre au Plan Régional des déchets, le SICTOM Nord Allier lance une aide financière à l'achat de protections menstruelles durables, à destination des femmes et/ou mineure d'un même foyer (dans la limite du budget annuel alloué à cette action).

Vous êtes intéressée(s) ?
rendez-vous sur la page "Aide à l'acquisition" => par ici

Aide à l'acquisition : couches lavables

Aide à l'acquisition : couches lavables

Envie de passer au durable pour bébé ?

Dans le cadre de son programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA), et pour répondre au Plan Régional des déchets, le SICTOM Nord Allier lance une aide financière à l'achat de couches lavables, à destination des jeunes parents d'enfants de moins de 2 ans. (dans la limite du budget annuel alloué à cette action)

Vous êtes intéressé(e)s ?
rendez-vous sur la page "Aide à l'acquisition" => par ici

Idée reçue : les dépôts sauvages de déchets verts dans la nature

Idée reçue : les dépôts sauvages de déchets verts dans la nature

Les déchets verts n'ont pas leur place dans la nature ...

Les beaux jours arrivent, on taille, on tond, on débroussaille, mais après il faut se séparer de ces déchets verts ... ou pas, en compostant par exemple. Mais ce n'est pas toujours possible.

Il faut donc se rendre à la déchèterie. Car contrairement aux idées reçues, jeter ses déchets verts dans la nature (forêt, bords de route, ...) n'est pas sans conséquence pour la faune et la flore.

La décomposition de ces déchets verts issus des jardins, des parcs ne sont pas les mêmes qu'en forêt (essences différentes, traitées, etc.). Bien qu'ils se dégradent, leur décomposition entraîne des modifications de la faune et de la flore, ils peuvent attirer des animaux (sangliers) mais aussi favoriser le développement de plantes invasives contre lesquelles il faut se battre, comme la renouée du Japon, l'ambroisie. De plus, certaines essences mettent longtemps à se dégrader et asphyxient de ce fait le sol de nos belles forêts.

De plus, en bord de route, il suffit d'une personne qui jette son mégot par la fenêtre de sa voiture, geste bien irresponsable, pour que le feu prenne.

Alors maintenant, vous savez, ne faites pas preuve d'incivisme, apportez vos déchets verts en déchèterie !

Sinon l'amende peut se monter à 1500€ !!! et les brûler ce n'est pas mieux et dangereux.

Petit conseil pour lutter contre l'ambroisie : l'idéal est de l'arracher avant qu'elle ne monte en graine et de la mettre dans un sac poubelle bien fermé que vous présenterez à la collecte des ordures ménagères. Cette plante ne doit pas être déposée avec les déchets verts pour permettre son éradication.

Renouee du japon appareil vegetatifambroisie

 

Une appli pour être plus proche

Le SICTOM Nord Allier s'est doté d'un nouvel outil : l'application Panneau Pocket. Entièrement gratuite, elle est téléchargeable sur Apple Store et Google Play.

Elle permet à chacun d'être informé, alerté instantanément sur les collectes, les déchèteries, les événements, etc.

A vos smartphones et téléchargez ...

SYNDICAT GUIDE TELECHARGEMENT.rev.2020 08 31 06 14 24.5f4d21e0f3f7b

Restons vigilants

Restons vigilants

Encore trop de masques, gants et mouchoirs en papier se retrouvent dans la poubelle de tri.

Merci de bien vouloir respecter le travail de chacun en les jetant dans la poubelle à ordures ménagères. Des hommes et des femmes travaillent au centre de tri et se retrouvent chaque jour devant ce type de déchet porteur possible de maladies.

Vous vous protégez et protégez les autres en portant masques et gants, alors, allez jusqu'au bout et jetez-les dans la bonne poubelle, celle des ordures ménagères.

Merci à vous de respecter les consignes de tri et de prendre soin de chacun.

DSC06897

Incivisme, mais pourquoi ?

Incivisme, mais pourquoi ?

En ces temps de crise sanitaire, nous sommes exaspérés de constater les comportements déviants de certains usagers.
Nos équipes constatent de plus en plus de dépôts sauvages, déchets en tout genre présentés à la collecte, incivilités : pots de peinture, appareils électroménagers, mobilier, déchets verts ainsi que du verre.
Que dire, quoi penser de ces comportements, de cet incivisme, de ce non respect des règles d'hygiène, de sécurité et du travail des autres ?!
Il fait beau, vous êtes confinés donc vous avez le temps de gratter dans le jardin, faire le tri dans le garage, les dépendances ; il faut vous occuper !! Et après, que faire de vos déchets ?
En aucun cas, vous en débarrasser où bon vous semble ... Vous obligez nos agents à mettre les mains, le nez pas loin de ces déchets, alors qu‘il vous suffit de les mettre de côté. Alors, soyez patients !!! OUI les déchèteries sont fermées, mais certains d'entre vous comprennent et attendent, merci à vous.

Enfin, ces gestes ont pour conséquence un surcoût du traitement de ces déchets qui devra être supporté par les collectivités, donc les contribuables, que nous sommes tous, et bien évidemment un impact non négligeable sur l'environnement.

Alors, prenez soin de vous et pensez aussi aux autres.

Les bonnes pratiques en période de crise sanitaire

Quelques règles simples pour tous se protéger

En ce moment de crise sanitaire, il est important de respecter quelques règles et bonnes pratiques afin de rendre le travail de nos agents de collecte le moins risqué, pénible et fatiguant possible.

Ainsi, s'il vous plait :

  • Ne jetez pas en vrac dans vos bacs à ordures ménagères vos mouchoirs, vos essuie-tout et vos masques, fermez-les dans des sacs afin de limiter les risques. Ne les déposez pas non plus à la collecte sélective, ces déchets ne se recyclent pas !

Vous pensez ne pas être malade mais vous pouvez être porteur sain et le virus peut tenir plusieurs heures sur certaines surfaces. Alors se protéger commence aussi en protégeant les autres !

  • Pour les foyers concernés par la collecte des déchets verts : NE TASSEZ pas vos déchets verts dans les bacs spécifiques, cela ne sert à rien sauf en retrouver au fond ! Mettez-les de côté dans votre jardin et déposez-les dans le bac pour la semaine suivante et présentez une quantité raisonnable à chaque collecte de déchets verts. Pour rappel seul le bac est collecté, ne présentez pas de déchets verts à côté, ils ne seront pas ramassés.

Comptant sur vous et votre civisme.

 

 

Tri des emballages : non aux imbriqués

Imbriqués, ils ne seront pas valorisés

Les emballageyaourts imbriqués 540x335s imbriqués les uns dans les autres ne seront pas reconnus au centre de tri... et donc pas recyclés. Si vous voulez qu'ils connaissent une deuxième vie, séparez-les !

Depuis 2019, tous les emballages se trient dans l'Allier. Une bonne chose pour faciliter le geste du tri de l’habitant, favoriser le recyclage et la valorisation de nos déchets.

Petit bémol, en raison d’emballages imbriqués, leur séparation technique est impossible à réaliser au centre de tri, malgré les équipements automatisés. L’électro-aimant capte les boîtes de conserve en acier et emporte, malheureusement, le pot de yaourt emboité dedans.

Autre exemple, le rayon infrarouge des trieurs optiques ne voit que l’emballage extérieur. Ainsi, des capsules en aluminium dans des boites en carton ne sont détectées. Tous ces emballages ainsi dissimulés ne connaîtront pas de deuxième vie. En plus, les balles de matière conditionnées contenant des intrus seront refusées par le recycleur.

Alors n’imbriquez jamais un emballage dans un autre : autrement dit, n’emboitez pas vos emballages, même s'ils sont identiques, comme les pots de yaourts.

Ces erreurs représentent un coût pour la collectivité, et donc pour l’usager. Elles mettent à mal le bon fonctionnement du centre de tri et celui des filières de recyclage.

Pour que le tri soit une réussite jusqu’au bout de la chaîne, il est important de se rappeler qu’une fois vidés, les emballages, et seulement les emballages, sont à déposer au tri en vrac, séparés les uns des autres. Et si vous avez besoin de gagner de la place, vous pouvez compacter, un par un, vos emballages.

Merci pour votre implication.

Image

Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères Nord Allier.