Contactez le SICTOM
04 70 46 77 19

RD 779 "Prends-y-garde"
03230 CHÉZY

Mes trucs et astuces

Bientôt la chandeleur... Idée anti-gaspi !

Bientôt la chandeleur... Idée anti-gaspi !

Jeter une baguette de pain équivaut à jeter une baignoire pleine d'eau (150 - 200 l) et laisser une lampe allumée pendant 27 heures (source : Too good to go)...

Et en France, chaque habitant jetterait en moyenne 9 baguettes par an ! Des chiffres qui interpellent, non ?

Pour éviter ce gâchis, savez-vous que vous pouvez utiliser du pain sec dans vos préparations culinaires ? En effet, on peut le cuisiner, au même titre que la farine !

Une bonne idée pour ne pas jeter ce reste de pain et régaler vos papilles, miam ;-)

Voici une petite recette de Chef Simon à retrouver ici :  

 recette pancakes au pain sec

« QualiRépar », et ça repart !

« QualiRépar », et ça repart !

Une nouvelle aide en faveur de la réparation, ça vous parle ? A compter du 15 décembre, l'Etat met en oeuvre une aide financière allant de 15 à 45 euros, pour réparer ses appareils électroménagers et électroniques ! Un coup de pouce attendu, pour remettre en perspective les habitudes de (sur)consommation ;-) 

Le barème et le calendrier de ce bonus réparation, ont été révélés (source Le Parisien 15 novembre 2022) :

bonus réparation

Ecosystem et Ecologic, éco-organismes en charge de la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques, vont verser 410 millions d’euros, entre cette année et 2027. Plus d'informations ici :-D  À partir du mois prochain, une trentaine d’appareils sont donc concernés ! 

Mais comment le système va-t-il fonctionner ? Quand on voudra réparer un appareil qui n’est plus sous garantie, et à condition de l’amener chez un réparateur certifié « qualiRépar » (un annuaire sera mis en ligne début 2023), le bonus sera déduit directement sur la facture (c'est le réparateur qui devra récupérer la somme correspondante auprès de l’éco-organisme).

Les montants alloués ne sont pas énormes, mais peuvent inciter à réparer plutôt que jeter... Les professionnels semblent encore dans le flou quant à ce dispositif, qui pourraient engendrer de longues démarches administratives... A savoir qu'ils peuvent être accompagnés par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) pour demander la labellisation.

Pour ma part, je ne peux que vous inciter à vous rapprocher des réparateurs existants sur notre territoire, ou bien de vous rendre à un Déclic' Repair organisé par l'Atallier et ABCEE sur la commune d'Avermes (chaque dernier samedi du mois). Notre territoire est source d'initiatives positives et de talents, qui oeuvrent en faveur de l'allongement de la durée de vie des objets !

Pour trouver les professionnels agréés "QualiRépar", RDV ici ou ici ! 

315433144 3302782136658398 3758074769349599222 n

 Crédit photo : Freepik

 

Les bons réflexes pour préparer sa venue en déchèterie

Les bons réflexes pour préparer sa venue en déchèterie

Les déchèteries ont été créées afin de permettre aux habitants de trier leurs déchets volumineux et/ou dangereux, l'idée étant de permettre à chaque matière d'être récupérée, transformée et réutilisée correctement, dans le respect de l'Homme et de l'Environnement. 

Mais pour faciliter votre accès et le tri en déchèterie, quelques astuces sont bonnes à connaître :

 

astuces Adèle

 

Vous les retrouverez dans le magazine Esprit Sport et Bien-être #72 juin 2022. 

crédit photo : https://fr.freepik.com/vecteurs/dessin-symbole'>Dessin symbole vecteur créé par rawpixel.com - fr.freepik.com

Le tri dans les placards

Le tri dans les placards

Qui dit changement de saison ou période de soldes, dit tri dans les placards !

Même si nous ne voulons pas entrer dans la "fast fashion", nos vêtements ne sont parfois plus à notre taille, et notamment pour nos chérubins qui grandissent très vite !

Pensez à faire plusieurs catégories pour les vêtements triés :

- la première : les vêtements en bon état qui peuvent encore servir. Ils peuvent être donnés à des amis, de la famille ou bien directement aux associations dans les bornes dédiées. Vous pouvez également les déposer dans les locaux réemploi installés en déchèteries (Chézy, Avermes, Coulandon, Lurcy-Lévis et Neuilly-le-Réal). La vente est aussi possible sur des sites dédiés.

- la deuxième : les textiles qui ont bien vécu, et ne peuvent plus être portés/utilisés ainsi. Si vous n'avez pas l'âme d'une couturière et que vous n'avez pas le souhait de les raccomoder, les bornes "Le Relais" pourront permettre de leur donner une deuxième vie par le biais du recyclage. Petite astuce pour les draps/torchons usés, pensez à les découper et à les utiliser en petites lavettes pour le ménage de la maison ;-) Vos vieilles chaussettes feront aussi des tawashis très pratiques !

Ensuite, pensez à interroger vos BESOINS en reprenant les principes de Marie LEFEVRE et Herveline VERBEKEN La Méthode BISOU 

  • BESOIN : À quel besoin cet achat répond-il chez moi ?
  • IMMÉDIATETÉ : ai-je besoin de cet objet tout de suite ?
  • SEMBLABLE : ai-je un objet semblable qui pourrait faire l’affaire ?
  • ORIGINE : quelle est l’origine (et pas seulement géographique) de ce produit ?
  • UTILE : cet objet va-t-il m’être utile ?

Une fois vos besoins identifiés, plusieurs pistes s'offrent à vous :

- acheter d'occasion : on fait marcher son réseau personnel (collègues, amis, famille), ou on se dirige vers des sites et applications dédiées (Swap-Chic, VINTED, Le Bon Coin, groupes Facebook, etc.), les différentes associations de votre territoire (Secours Populaire, Emmaüs, Croix-Rouge par exemple), les dépôt-ventes, brocantes, etc.

- acheter neuf : l'idée reste de privilégier des marques éthiques, avec des labels engagés (Ecocert-Textile, GOTS, Ecolabel Européen, Bioré, Made in green by OEKO TEX). Savez-vous qu'un jean peut parcourir 65 000 km avant de vous rencontrer et que sa fabrication nécessite entre 7000 et 10000 litres d'eau ? De quoi avoir des vertiges ! Si vous voulez calculer l'impact environnemental de vos vêtements, il existe l'application gratuite Clear Fashion 

A vous de faire vos choix ;-) Et prenez soin de vos vêtements pour qu'ils durent dans le temps !

 

Image

Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères Nord Allier.